Impact

Et notre impact dans tout ça ?!

Toute notre équipe de champions mobilisés et heureux de s'engager ! Toute notre équipe de champions mobilisés et heureux de s'engager !

Morning s’engage pour demain !

Avec des espaces de travail partout en Ile-de-France, Morning a la chance de jouer dans la cour des grands. Cette place, nous l’avons acquise en jouant les trouble-fête, en amenant de la flexibilité dans un secteur où immobilier et immobilisme avaient tendance à se suivre d’un peu trop près. 

Les enjeux environnementaux et sociétaux de l’époque nous donnent une belle occasion de bousculer à nouveau le secteur. Aujourd’hui, l’équipe Morning s’est fixé 3 batailles : 

  • Concevoir des espaces éco-responsables
  • Catalyser l’engagement de notre écosystème 
  • Promouvoir une meilleure vie au travail

Avec un objectif fort pour 2021: obtenir la Certification B Corp™

Inventer des espaces de travail éco-responsables 

L’empreinte carbone du secteur immobilier est l’une des plus importantes. Dans ce joli palmarès, Morning tient sa part de responsabilité. Lors des premières années d’existence où il nous a fallu surveiller notre équilibre financier, la durabilité ne figurait pas au menu. Depuis quelques années, les choses évoluent. Toute l’équipe s’est emparée du sujet, les pratiques éco-responsables intègrent progressivement tout le cycle de vie de nos espaces. 

Dès le début de nos chantiers, les matériaux évacués sont repris par des acteurs comme Valdelia et Optimum. Sur le chantier de Morning Boissière, plus d’une tonne de moquette a été valorisée ! Pour nos achats, trois critères sont en jeu : traçabilité, durabilité, éco-conception. Tous les fournisseurs sont challengés : peintures, sols, luminaires… Les premiers résultats sont là. Depuis 6 mois, la moquette de nos salles de réunion est en matière recyclée issue de filets de pêche transformés. Pour l’inauguration de Morning Concorde (avril 2021), l’équipe aménagement vise un équipement 100% éco-conçu et Made In France. Si on y arrive, c’est champagne (bio) !

Morning, Boissière
Morning, Boissière

La fermeture de nos espaces suit la même logique. Après avoir transféré les ressources réutilisables vers d’autres espaces Morning, nous mettons à disposition les équipements restants sur des plateformes de don (Emmaüs, Geev) ou de revente (Backacia). Notre objectif étant de parvenir au zéro déchet. Pour la petite histoire, c’est un confrère d’un espace de coworking situé dans les Cévennes qui est venu récupérer le plancher de l’espace Richelieu. 

La conception de nos meubles répond aux mêmes exigences : matières premières à sourcer (réemploi ou recyclé) et durabilité exigée. D’ici la fin de l’année 2020, l’analyse du cycle de vie de tous nos mobiliers – bureaux, tables de salle de réunion, casiers – sera terminée. Nous pourrons alors faire des choix pertinents et responsables à tous les niveaux : matières premières, fabrication, assemblage, livraison. Tous nos partenaires sont sur le coup, notamment la famille Coutarel avec laquelle nous réalisons les mobiliers Morning depuis 3 ans. Nous travaillons également en partenariat avec l’ADEME nous accompagne sur ces sujets. 

Aujourd’hui, une table de bureau éco-conçue coûte au minimum 450 euros, mettre en place un processus de fabrication est long et coûteux. Nous voulons changer cette donne grâce à notre capacité de commande “en gros” et diviser le prix par 2. A signaler également, un projet de chaise de bureau conçue à partir de matières recyclées ou de pièces réutilisées, co-développé avec Adopteunbureau. Affaire à suivre, comme bien d’autres… Notre adhésion récente au Club de la durabilité et notre participation au BOOSTER du réemploi va nous permettre de partager avec d’autres acteurs pour accélérer le passage à l’échelle.

Catalyser l’engagement de notre communauté !

Pas moins de 6000 colocs travaillent chez Morning. A titre professionnel ou personnel, nombreux sont engagés. Tous les jours, nous mettons en lumière leurs initiatives, grâce à la Minute Morning notamment. Je vous invite à écouter les interviews de PerfarmerAwake ou Surfrider qui font un boulot de dingue. 

Nos événements “maison” sont aussi l’occasion de partager des contenus inspirants. Lors de notre Semaine de l’Impact (février 2020), Thierry Marx a partagé son expérience pour secouer l’engagement de tous. Nous avons aussi co-organisé des ateliers avec B-Lab France et nos colocs Imfusio et The Society Company, deux boîtes géniales qui accompagnent les organisations dans leurs transformations. 

L’équipe Morning est d’ailleurs la première à profiter de ces partages quotidiens. Lorsque Too Good To Go est arrivé chez Morning République, ils nous ont challengé sur l’achat de nos consommables et le recyclage dans nos espaces. Capsules à café et gobelets sont désormais exclus de nos comptoirs. 

“Semaine de l’Impact chez Morning Sentier, février 2020. Sur scène : Laurence Méhaignerie (Citizen Capital) et Augustin Boulot (B-Lab France).” ©Morning
“Semaine de l’Impact chez Morning Sentier, février 2020. Sur scène : Laurence Méhaignerie (Citizen Capital) et Augustin Boulot (B-Lab France).” ©Morning

Pour porter une communauté engagée, nous avons aussi lancé une offre spécifique destinée aux entreprises certifiées « 1% for the planet » ou « B-Corp« *. Au-delà des colocs déjà impliqués, Morning accompagne toute sa communauté. Dans le contexte COVID actuel, nous avons lancé un fonds de prêt solidaire, mécanisme de solidarité sous forme de prêt-emprunt entre les entreprises de notre écosystème. Ainsi, 9 TPE ont profité d’un total de 210 000 euros. 

Promouvoir une vie meilleure au travail

Quand j’ai fait décoller la boîte fin 2012, je n’avais aucune idée précise de là où j’allais atterrir. La seule chose que j’avais en tête à l’époque : “Prendre du plaisir au travail, tous les jours”. C’est aujourd’hui le mantra chez Morning : faire en sorte que les gens passent une bonne journée de travail.

Une bonne journée au boulot ne dépend pas seulement de la qualité d’un espace, loin de là. Tous les jours, nous développons de nouvelles pratiques au sein de l’équipe : mode de recrutement, méthodes de travail, pratiques salariales, feedbacks, formations, Parental Act… 

Le COVID a révélé l’importance croissante de la culture des entreprises. L’essor du télétravail a fait apparaître des nouveaux enjeux pour l’équilibre des salariés, la qualité du travail et des interactions entre les collaborateurs. Les mesures sécuritaires actuelles (bien nécessaires) jouent contre les échanges directs, informels, naturels. Les organisations doivent se questionner, se réinventer.

Le hackathon qui se tenait chez Morning République, en juin 2019.
Le hackathon qui se tenait chez Morning République, en juin 2019.

Depuis toujours, le pôle RH chez Morning met en place des rituels pour soutenir notre culture horizontale. La plupart des gens sont naturellement en demande de responsabilité, de liberté, de confiance. En période de crise, l’engagement des équipes est capital. Au-delà de la mise en responsabilité, je pense que les salariés doivent être associés à la réussite de leur entreprise. C’est un sujet qui me tient particulièrement à coeur (ici une tribune Usbek & Rica pour les + curieux). D’ailleurs, en novembre prochain, l’ensemble de l’équipe aura la possibilité d’investir au capital de l’aventure Morning. 

 Demain ? On y travaille.

Énormément de choses restent à faire, notamment la mesure de nos actions. Mais la marge de manoeuvre est dingue. Toute l’équipe est archi-mobilisée. Avec 130 personnes ayant moins de 30 ans de moyenne d’âge, l’équipe Morning dispose d’un joli casting pour faire résonner sa belle punchline : “Demain ? On y travaille”. 

Clement Alteresco

Fondateur & CEO de Morning

Clément est l'heureux fondateur de Morning. Passionné par les nouvelles façons de travailler, il partage sa vision de la bonne journée et du futur du travail.