Ice breakers & co

Les carnets de solidarité de Julia Montfort

Crédits : Carnets de solidarité, Julia Montfort Crédits : Carnets de solidarité, Julia Montfort

Julia Monfort : « La solidarité rend heureux ».

Mardi 6 novembre, chez Morning Coworking République. Notre partenaire We Demain, le média du monde en mutation, propose une retransmission en direct d’une conférence TedX qui se déroule non loin de là, au Grand Rex. L’occasion pour ceux qui n’ont pas pu avoir une place de ne rien louper de ce moment, toujours inspirant.

Parmi les intervenants du jour, Julia Montfort nous touche par son histoire et son envie de faire rayonner la solidarité. Depuis plus d’un an, Julia accueille chez elle Abdelhaq, un jeune migrant. Dans son talk, la journaliste raconte comment d’inconnu, l’étudiant de 21 ans a transformé son quotidien en une colocation assez atypique. Une expérience forte et durable dont l’impact est résumé par ces quelques mots : « la solidarité rend heureux ».

En toile de fond, la journaliste soulève des questions fondamentales : notre peur de l’inconnu, des ressorts de l’empathie, notre incroyable potentiel de solidarité, absolument inexploité. Son Ted Talk n’étant pas encore disponible, nous vous partageons l’une de ses interventions TV pour patienter un peu.

Une web-série documentaire sur la solidarité

Julie Montfort souhaite aujourd’hui révéler toutes les solidarités qui existent en France en réalisant une web-série documentaire « CARNETS de Solidarité ». L’objectif de ce support ? Rencontrer des femmes et des hommes qui agissent, pour comprendre leurs motivations. Il s’agit aussi de partager avec ceux qui bénéficient de mains tendues qu’ils soient exilés ou parmi les français les plus précaires. Julia Montfort a lancé une campagne Ulule pour financer ce travail. Pour participer, c’est par ici.

A lire aussi :
5 raisons de ne pas héberger un migrant chez soi. Ah oui, vraiment ?, article de Julia Montfort hébergé chez les copains de We Demain.

François Bénard

Responsable éditorial, Morning Coworking.

François est responsable éditorial chez Morning Coworking. Ce qu'il préfère dans cette aventure ? La possibilité offerte par le coworking de se réinventer en permanence, grâce aux voisins.